lundi 30 août 2010

Ben oui, Montréal!

Aujourd'hui, j'ai réalisé, ou plutôt constaté, que beaucoup plus de gens que ce que je croyais lisent mon blog ou du moins l'ont survolé. Ça me met un peu la pression, mais avant tout ça me rend très heureux de constater que même sans être en plein coeur de mon entourage intime, ce que j'écris vous intéresse. C'est nono, mais vous avez pas idée du plaisir que ça me fait.

Bon, passons au concret: Kossé qui s'est passé dernièrement? Hier, comme je l'avais prédit, ça a été plutôt calme. Disons simplement que le point culminant de ma journée fut d'aller rapporter mon film loué à la Boîte Noire. J'ai aussi clavardé avec des gens que j'aime, ce fut certes bien plaisant mais pas très palpitant à raconter.

Passons donc à aujourd'hui. Je me rend compte que je devrai redoubler l'ardeur que je met à rendre ces lignes rigolottes puisque je commence petit à petit à m'habituer à Montréal et je ne me perds plus. Je suis même capable de me rendre à quelque part en métro sans aller voir sur Google maps d'abord, et même que j'ai même plus besoin de regarder les cartes dans le métro pour savoir à quel quai me rendre, et même que je commence à savoir par où passer pour aller d'un quai à l'autre. Bref, ça va bien.

Ce matin, très très original: Ste-Catherine. Je suis allé faire un petit peu de magasinage, mais juste un petit peu. Tout d'abord, ça me prenait au moins un morceau du Urban Outfitters, c'est un must. Je me suis acheté une chemise rayée blanche et rouge, alors je ressemble à une grosse canne en bonbon, c'est si charmant. Là, je pourrais facilement faire une blague bien grasse en mettant en lien l'usage qu'on fait habituellement des cannes en bonbon avec une certaine pratique sexuelle, mais je vais m'abstenir parce que justement ce serait trop facile et ô combien déplacé.

Avant ça (je suis si chronologique dans ma tête, ça paraît que je suis sain d'esprit), j'étais passé par la Boîte Noire, désormais mon lieu de pèlerinage par excellence, pour voir si par hasard ils auraient le film Freaks, ce vieux film d'horreur des années 30 auquel fait référence The Dreamers, un film plus récent que j'ai bien aimé et que j'ai conseillé à tout le monde et que je vous conseille d'ailleurs (lien ICI) et blablabla et blablabla (quand je parle cinéma, je peux vraiment m'étendre) et que je veux écouter avec Gab, une bonne amie que j'aime beaucoup, qui a aussi aimé The Dreamers.

Mon escale suivante, là on est de retour au Urban Outfitters si vous suivez bien, fut le H&M, le fameux H&M si peu exotique que je connais de long en large pour avoir visité 1000 fois celui de Place Laurier (c'est si hip et si pas cher). J'entre là, et je me dit «Oh my god, il n'y a que du linge de femmes, j'ai l'air tata!» Et je vois qu'il y a un escalier roulant, les fringues masculines doivent se trouver en haut, je monte...«Oh my god, il n'y a que du linge de femmes, j'ai l'air vraiment tata, je suis entré dans un H&M juste pour femmes (ça doit bien exister), et je me suis même enfoncer dans le magasin». J'ai pas le choix, va falloir que je fasse semblant de chercher un cadeau pour une amie et de ne rien trouver. Là, je voit un autre escalier roulant! Le H&M a trois étages! N'est-ce pas de l'abus!?! Moi, en tous cas, ça m'impressionne. Au troisième, je suis sauvé, je trouve les vêtements pour homme, et je m'achète le kit du petit élève studieux: un pantalon brun en velours cordé et un t-shirt blanc rayé bleu poudre, une couleur docile.

Dernière escale: le HMV. Lui aussi a trois étages, et ça m'impressionne tout autant. Je m'aguiche la rétine dans les rayons DVD, qui sont d'ailleurs divisés par catégories, démontrant ainsi que Montréal est une ville beaucoup plus civilisée que Québec. Je tombe sur un film que je cherche depuis un bon bout, Last Days, le film de Gus Van Sant inspiré de la mort de Kurt Cobain, un cocktail prometteur que je visionnerai d'ici peu.

Le reste de la journée, je continue à marcher sur Ste-Cath. J'ai vu ma deuxième vedette aujourd'hui! La première, c'était un gamin qui joue dans Tak Tik, vous savez, cette émission à Télé Québec que seuls les enfants qui n'ont pas le câble aiment. Bon, c'était un coup de pratique. Cet après-midi, tout près des studios de Musique Plus et Musimax, j'ai vu le type qui anime des trucs à ces postes-là, t'sais lui qu'on voit souvent, il interview des vedettes...bref j'ai vu le gars qui a vu des vedettes. C'est hot hein! Il portait des grosses lunettes mais je l'ai reconnu quand-même, j'avais envie de lui dire: «Salut! Je t'ai reconnu!», mais de peur qu'il ne m'asperge les globes oculaires de poivre de Cayenne je me suis retenu.

Le mot du jour, ce serait canicule; il faisait chaud et j'avais soif. J'ai donc été me chercher une de ces eaux vitaminées auxquelles je devient petit à petit accro, et je suis revenu chez nous.

En ce moment, c'est le Festival des films du Monde de Montréal, et je savais pas quoi faire de ma soirée, et il y a des projections gratuites à la belle étoile à la Place des arts (bien qu'on ne voie pas beaucoup d'étoiles dans le coin), et je me dois de profiter du Festival, les films du monde, n'est-ce pas ma passion? Alors je relie les points dans ma tête et ça fait «Ting! Je vais aller voir le film à la Place des arts ce soir!» Ce qui est cool ici, c'est que tu trouves facilement quelque chose à faire. En fin de compte, le film était plutôt mauvais, mais n'empêche, regarder un film assis dans le gazon à la Place des arts (c'est un très beau spot), ce fut une soirée agréable. Je sais pas pourquoi, mais c'est assis là que j'ai réalisé que ne ne voyais plus Montréal comme «Wow! Montréal!», mais comme «Ben oui, Montréal!», et je ne veut pas dire que la ville perd son charme à mes yeux, bien au contraire, mais petit à petit elle me devient familière et j'aime ça.

Ah, j'ai oublié de dire, avant le début de la projection je me suis (encore) promené un peu sur Ste-Cath et j'ai vu l'enregistrement de M.Net à Musique Plus. J'aime pas cette émission-là mais bon...c'est glamour.

Je vous laisse sur un petit vidéo que j'ai enregistré et dans lequel j'ai l'air intellectuellement déficient. Montez-le volume, je parle pas fort. En espérant qu'il fonctionne:
video
J'ai pas l'air naturel mais je vous garantie ma sincérité!

3 commentaires:

  1. Le son de la vidéo est si décalé, c'est comme de la mauvaise post-synchro mais live...

    RépondreSupprimer
  2. Olivier, tu surprendras toujours ta mère!!

    RépondreSupprimer
  3. hahahaha jai ecoutee la video genre trois!!! cest si drole et oui faut voir freaks ensemble!!! et a la mediateque de luniversite jai trouve bande a part!!!

    RépondreSupprimer